Bocage

Le bocage est un paysage agricole façonné par l'Homme. Il forme un maillage de haies autour des parcelles agricoles. De tous temps nos haies ont été exploitées : abattages, tailles de recépage, élagages. Le bois est aussi ressource économique.

Aujourd’hui des enjeux essentiels s’imposent à nous : régression de la biodiversité, problématique du stockage du carbone et, en particulier sur notre territoire, celui de la ressource en eau, tant sur le plan quantitatif que qualitatif.

> De la Trame Verte et Bleue (T.V.B.) au Plan Local d'Urbanisme

La trame verte, ce sont nos boisements, haies bocagères et arbres remarquables, la trame bleue nos cours d’eau, plans d’eau et zones humides.

Ce sont les lois Grenelle I et II qui ont amené à inscrire cette TVB dans les codes de l’environnement et de l’urbanisme et à sa prise en compte dans notre nouveau Plan Local de l’Urbanisme adopté fin 2019.

Le plan de zonage du PLU de Retiers identifie ces éléments paysagers, le règlement du PLU les protège et définit les conditions de leurs évolutions. Ces documents, ainsi que les conditions d’applications précisées dans l’annexe 2 du règlement, sont consultables dans la rubrique "Plan Local d'Urbanisme".

> Un comité « Bocage et Paysage »

Conformément aux orientations du PLU, le Conseil municipal de Retiers,a mis en place un Comité Bocage et Paysage composé de 4 élus municipaux et de 4 représentants des usagers de l’espace rural : agriculteurs, randonneurs, chasseurs et pêcheurs. Cette commission est accompagnée pour l’instruction des dossiers par le service urbanisme de la commune et par la technicienne bocage de Roche aux Fées Communauté.

Le maintien et le développement du maillage bocager local sont au cœur des préoccupations du comité Bocage et Paysage. Ils sont, depuis plusieurs années déjà, intégrés à la politique environnementale de Roche aux Fées Communauté qui favorise la replantation de haies dans le cadre du programme Breizh Bocage. Cependant la réussite de ces politiques passe aussi par la valorisation de la haie. Il nous faut donc conforter la filière bois-énergie et travailler encore à la prise en considération du potentiel de stockage du carbone des haies bocagères.

Le bocage

Toute modification d’un élément du paysage identifié sur le plan de zonage du P.L.U., aussi bien en ville qu’en campagne :

  • Est soumise à déclaration préalable auprès de notre service urbanisme
  • Pourra être refusée pour des raisons d’ordre historique, paysager, écologique
  • Lorsqu’elle est autorisée, elle doit être compensée par la mise en place d’un élément qui jouera un rôle écologique et paysager équivalent à celui supprimé.

Pour les haies sur parcelles agricoles, les démarches prennent aussi en compte la BCAE7 (Bonne Conduite Agricole et Environnementale) de l’Union Européenne qui stipule les conditions d’évolution des haies bocagères. Il est notamment rappelé qu’en cas de contrôle, le maintien du linéaire bocager devra pouvoir être vérifié. Il est donc nécessaire d’implanter une nouvelle haie avant une destruction envisagée.

L’agriculteur qui envisage une modification de son linéaire bocager doit déposer deux déclarations préalables, l’une auprès de notre service urbanisme, l’autre auprès de la D.D.T.M..

Les éléments du paysage protégés sont consultables (symbole étoile) sur les cartes dans la rubrique "Plan local d'urbanisme".

Renseignements auprès du service Urbanisme : 02 99 43 09 20 - urbanismeatretiers [dot] fr