Reconnaissance d'un enfant

La reconnaissance est un acte personnel et volontaire qui engage votre responsabilité et établit un lien juridique avec l'enfant. 


La reconnaissance confère des droits et devoirs à l'égard de votre enfant.


Une fois enregistrée, la reconnaissance est irrévocable. Elle ne pourra être annulée que par le juge.

Pour la mère :

Vous n'êtes pas obligée de reconnaître votre enfant : l'acte de naissance avec l'indication de votre identité vaut reconnaissance. La filiation est établie automatiquement. Vous pouvez cependant effectuer une déclaration de reconnaissance avant la naissance, notamment si vous souhaitez transmettre votre nom à l'enfant. Dans ce cas, votre reconnaissance devra précéder celle du père. 

Pour le père :

vous pouvez reconnaître votre enfant avant la naissance, au moment de la déclaration de naissance ou après, sans date limite. 
Avant la naissance, la mairie vous délivrera une copie de l'acte de reconnaissance que vous devrez remettre lors de la déclaration de naissance.

Reconnaître votre enfant avant sa naissance facilitera vos démarches :

  • Le nom de famille de votre enfant sera déterminé dès sa naissance
  • Vous pourrez exercer l'autorité parentale en commun. 

Vous n'avez pas à reconnaître votre enfant : vous êtes automatiquement considérés par la loi comme sa mère et son père.

La reconnaissance peut s'effectuer dans n'importe quelle mairie en présentant les documents suivants :

  • un justificatif d'identité (original de votre carte nationale d'identité, passeport, titre de séjour ou tout autre document officiel délivré par une autorité publique) ;
  • un justificatif de domicile (ou de résidence) de moins de 3 mois